Catégories
COMMUNAUTÉ Témoignages

Chit chat avec la créatrice upcycling Yrae

1. Peux-tu te présenter à nous ?

Bonjour, je m’appelle Camille, j’ai 30 ans et je suis la créatrice de Yrae Paris. J’ai crée ma marque il y a un peu plus d’un an, pendant le premier confinement. Je suis aussi Visual Merchandiser pour une grande marque. Ça fait bientôt 10 ans que je travaille dans le milieu, depuis mes 16 ans je rêve d’ouvrir les yeux tous pour que l’on consomme différemment, c’est ce que je fais petit à petit ! Car en effet, l’upcycling c’est déjà mon mode de vie, je n’achète pas de meubles ni de décorations neufs. Avec mes parents nous vivions dans une maison de vignerons qui avait 200 ans et nous écumions les brocantes tous les week-ends ! Le vieux c’est mon mode de vie !

sac upcycling

2. Quel message souhaites-tu faire passer à travers ta marque d’upcycling ?

Le créneau de ma marque c’est d’inciter les gens à consommer des pièces uniques qu’ils vont garder longtemps car nous sommes tous uniques et il faut éviter au maximum d’acheter des sacs neufs qui ont une chaîne de production négative pour l’environnement avec des personnes souvent mal traitées qui confectionnent les produits à moindre coût. L’up-cycling vise le quasi zéro déchet, car en effet il y a déjà énormément de vêtements qui sont jetés chaque année et qui ont des matières qualitatives qui méritent d’avoir une seconde vie ! Personnellement, la technique que j’utilise le plus est le patchwork denim + velurs. C’est simple et le mariage des deux est qualitatif et esthétique !

3. Que dirais-tu à une personne réticente à l’upcycling ?

Pour convaincre une personne qui n’ose pas sauter le pas, je lui dirais que les possibilités de création sont infinies, que la personnalisation est l’avenir de la mode car qui serait mécontent d’avoir un sac qu’il a confectionné lui même dans tous ses détails comme il aime avec des matières qualitatives ? Plus généralement, pour révolutionner la mode, je pense qu’il faut accepter d’être indulgent avec soi même dans sa consommation, ne pas s’autoflageller si cela prend du temps de s’informer et de trouver des marques éco-responsables ou vintage qui nous plaisent. Il faut prendre son temps et surtout y prendre plaisir. Pour moi, l’idéal est d’ouvrir les yeux petit à petit sur le plaisir d’avoir une pièce unique et de bonne qualité car consommer moins mais mieux vous procurera toujours plus de plaisir que d’acheter de manière impulsive des pièces qui ne dureront pas ! C’est comme le bon vin, ça prends du temps à se bonifier et à s’apprécier 🙂

4. Comment pouvons-nous te soutenir ?

Vous pouvez me suivre et discuter avec moi sur mon compte Instagram @yrae_paris, n’hésitez pas à me commander des pièces sur-mesure car je m’adapte à votre budget (dans la mesure du possible) mes prix sont très raisonnables car c’est l’atout de l’up-cycling avec des matières premières peu chères !

sacs upcycling

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *