Catégories
Boutique STRATÉGIE MARKETING

Comment bien prévoir ton drop ?

C’est quoi un drop ? 

Un “drop”, c’est tout simplement une technique de vente un peu spéciale : elle te permet de commercialiser plusieurs pièces à la fois, généralement autour d’un thème commun, en édition limitée ou en petites quantités. C’est aussi une commercialisation sans avertissement au préalable, c’est-à-dire qu’il faut créer l’effet de surprise ! 

L’idée, c’est de créer un sentiment d’urgence chez tes clients, de leur faire comprendre que c’est le moment où jamais d’acheter les pépites que tu as présélectionné. Mais alors, comment faire pour sélectionner au mieux ces pièces uniques ?

C’est quoi la drop culture ?

Déjà, pour comprendre comme se construit l’effet d’un drop, il faut comprendre ce qu’est la drop culture. La fast fashion a créé une réduction de la capacité d’attention des consommateurs : cela veut dire qu’il faut savoir désormais attirer l’attention, et manière  rapide et efficace. Le drop, généralement annoncé uniquement quelques heures avant son arrivée, ou bien en tant que rendez-vous hebdomadaire, permet aux acheteurs d’avoir une gratification immédiate, d’avoir accès à une nouveauté exclusive, des marques qui répondent aux demandes immédiates de leurs clients. Le drop est très généralement la cible des marques de streetwear et de baskets, comme Suprême, connu pour ce phénomène d’engouement autour de drops exclusifs. 

Cette culture du drop repose aussi sur l’immédiateté de la promotion de nouveaux produits sur les réseaux sociaux. Généralement, ces annonces de drops génèrent un effet de “buzz” sur les réseaux sociaux, entraînent une multiplication des likes et des abonnements, et participent activement à construire une communauté engagée.

Système de drops chez Suprême

Pourquoi on adore le système des “drops” dans le vintage ?

Même si le drop peut venir de l’influence de la fast fashion, le drop est aussi responsable et gage d’exclusivité, ce qu’on retrouve deux fois plus dans le vintage, car chaque pièce y est unique ! Ce système de drops est aussi associé à une production en circuit court, c’est-à-dire qu’il encourage les acheteurs à redécouvrir les collections à quantité limitée, à se réhabituer à trouver des pépites exclusives, qu’il faut savoir acheter au bon moment.

Nos petites astuces pour prévoir tes “drops« 

👉 Sélectionner des pépites uniques

Les pépites de ton drop doivent être présélectionnées, pour que tes acheteurs se ruent directement sur leurs pièces préférées. Pour sélectionner tes pièces, apprendre à reconnaître les pièces de qualités, les pièces rares, qui restent super tendances. Par exemple, regarde bien la composition de ta pièce, l’époque, mais fais aussi confiance à ton goût personnel ! Pour te renseigner encore sur la sélection de pépites vintage, tu peux regarder cet article spécialement centré sur le sujet, et n’hésite pas à jeter un œil à la vidéo de Claire de Myosotis Garden sur le sujet. Elle nous y partage tous ses conseils de chineuse pro !

Cette disponibilité extrêmement limitée, encore plus dans le domaine du vintage où chaque pièce de ton drop sera unique, fait entièrement partie du ‘storytelling’ de ta marque, en jouant sur le principe de l’exclusivité. 

👉 Choisir entre rendez-vous régulier et drop inattendu

Il y a deux façons principales de sélectionner la temporalité de tes drops : 

⭐️ Le premier choix, c’est celui de planifier un rendez-vous régulier avec tes acheteurs. Que cela soit le lundi soir après le premier jour de la semaine, ou en train de buller sur ton canapé le dimanche matin, ce rendez-vous privilégié leur permet de s’octroyer un temps spécialement dédié à ton activité. 

⭐️ Le second choix, c’est au contraire de tout miser sur les drops inattendus. On te conseille de privilégier cette option lorsque tu as déjà construit une communauté de vintage loveurs fidèles. Mais ce choix te permet aussi de planifier tes drops comme tu l’entends, et de créer un engagement et un effet de surprise incroyable. En droppant tes pépites à des moments inattendus, tes acheteurs seront aussi toujours sur le qui-vive à attendre la prochaine opportunité incroyable qui  s’offrira à  eux ! Attention quand même à ce que ton drop n’arrive pas comme un cheveux sur la soupe sans crier gare. Il est important de teaser au minimum quelques heures à l’avance l’arrivée de ta sélection ou celle-ci risque de passer totalement inaperçue dans le flot de publications d’Instagram.

👉 Booster ses réseaux sociaux

La grande idée du drop, c’est de s’appuyer sur tes réseaux pour créer l’engouement. On a déjà rédigé quelques articles là-dessus, notamment “Comment vendre via Instagram” ou alors “Comment faire connaître ma friperie en ligne” qu’on te laisse découvrir ! Pour tes drops, fais bien attention à plusieurs petites choses : 

  • Préfères-tu “teaser” tes pièces bien en avance, ou bien créer un effet de surprise au dernier moment ?
  • Préfères-tu annoncer la totalité des pièces de ton drop, ou bien laisser quelques surprises à tes futurs acheteurs ?

Autour de ces deux questions, tu peux ensuite créer une stratégie de vente plus définie. Sur les réseaux, l’annonce du drop permet aussi un “marketing de l’instant”, c’est à dire qu’il ne faut pas hésiter à jouer et rejouer des comptes à rebours en Story, des contenus dynamiques, des tags, bref, tout est bon pour créer l’engouement que tu recherches !  

👉 T’appuyer sur la micro-influence

La drop culture répond à un jeu d’influence, comme nous avons pu le voir. Si tu ne peux pas forcément contacter de grandes influenceuses pour faire la pub de tes produits, tu peux peut-être jouer sur la micro-influence ! C’est un concept simple : une friperie partenaire, quelqu’un en qui tu as confiance et qui a une petite visibilité sur les réseaux peut peut-être t’aider : le but, qu’un expert d’influence moyenne prenne la parole sur tes produits et en parle à sa communauté. Le but n’est pas forcément d’attirer de nouveaux clients qui ne sont pas familiers au vintage, mais au contraire d’attirer l’attention de consommateurs actifs de la communauté vintage, qui sont déjà habitués à cette culture. Les micro-influenceurs permettent de générer plus d’engagement et de confiance du  fait de leur expertise dans le milieu du  vintage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *