Catégories
LIFESTYLE

7 conseils éco-responsables pour une mode durable

À moins que tu vives dans une grotte, tu as probablement entendu parler de la façon dont l’industrie de la mode, et plus particulièrement la fast fashion, pouvait nuire à l’environnement et à ses habitants. À la radio, à la télévision, sur les médias sociaux et même dans la rue, les consommateurs s’indignent des conditions de production de leurs vêtements sur le plan éthique et social, ainsi que de l’opacité de l’industrie textile, considérée comme l’une des industries les plus polluantes au monde.🌍

Leurs revendications sont simples, mais ambitieuses : savoir d’où viennent leurs vêtements et inciter les grandes enseignes de fast fashion a plus de transparence ! Des associations comme la Fashion Revolution, créée en 2013 après l’effondrement de l’usine textile du Rana Plaza, portent ce mouvement avec ferveur en créant des documents de références comme le Transparency Index afin de sensibiliser marques et consommateurs à la réflexion et à l’action pour une mode plus durable !

Chez CrushON, nous prônons le vintage et la seconde main comme solution à un système de production textile qui gaspille les ressources de la planète. Mais bien sûr, ce n’est pas la seule solution et toutes nos petites actions quotidiennes peuvent contribuer à transformer l’industrie de la mode, un pas après l’autre. Voici quelques actions éco-responsables simples à reproduire sans modération chez toi pour changer le monde.🌿

1. Apprends à moins consommer

Tu as réalisé que tu voulais sauver le monde et tu te demandes déjà quelle pourrait bien être ta première action pour réduire ton impact sur l’environnement ? La réponse est : aucune. Les vêtements que tu as sont déjà suffisants ! Si tu as l’impression de n’avoir rien à porter alors que ton armoire est pleine à craquer respire un grand coup et laisse libre cours à ta créativité : cherche de nouvelles combinaisons de pépites, et tente de nouveaux styles.🟢🔵⚪

Notre petit tips
À prendre ou à laisser ? Il vaut mieux laisser. Tu le sais bien au fond de toi, que l’achat d’un nouveau vêtement ne résoudra pas le problème (du moins pas sur le long terme).

La meilleure façon d’éviter d’acheter des vêtements dont tu n’as pas besoin est d’y réfléchir (plus ou moins longuement). On dit que l’excitation de trouver quelque chose d’intéressant est radicalement réduite après seulement 10 minutes de réflexion. Alors, quel mal y a-t-il à attendre 10 minutes ?

N’agis pas de manière impulsive et surtout demande-toi si tu aimes vraiment ce que tu as trouvé en imaginant au moins 3 combinaisons que tu pourrais réaliser avec le reste des vêtements de ton dressing. Si tu ne peux pas répondre à cette question, il est probablement mieux d’abandonner l’achat. Tu verras, tu seras toujours heureux.se d’avoir pris des mesures responsables.

2. Sois responsable même quand tu laves

Économiser de l’eau, de l’électricité et de l’argent en même temps, c’est possible ! Intéressant, n’est-ce pas ? 👀 Encore une fois, il suffit de très peu de choses. Si tu n’as porté cette robe fleurie qu’une seule fois, que tu ne l’as pas tachée et surtout qu’elle ne sent toujours pas, alors tu préféreras l’exposer à l’air libre plutôt que de la laver. Promis, tu pourras la porter en toute sécurité une ou deux fois de plus. C’est aussi vrai pour les jeans. Le CEO de Levi’s lui-même conseille de ne pas laver ses jeans pendant des mois, sauf s’ils sont tachés, pour sauvegarder leur couleur et leur forme.

Lorsqu’il s’agit de laver, charger le lave-linge autant que possible sera le choix le plus efficace et écoresponsable. Veille toutefois à respecter la capacité des Kg, sinon tu risques seulement d’inonder ta salle de bain. Préfère une température froide entre 20 et 40° : cela te permettra aussi d’économiser énormément sur la facture d’électricité.🧺

En d’autres termes, tes vêtements dureront plus longtemps si tu les laves avec parcimonie et ne les exposes pas à la chaleur élevée de la machine à laver et du sèche-linge.

3. Achete local

On ne t’apprend rien, cette jolie veste bleue que tu lorgnes dans la vitrine du Zara à côté de chez toi depuis des semaines est probablement passée par plus de pays du monde que tu n’en as visité dans ta vie. Et on ne te parle pas des conditions dans lesquelles cette veste a été produite, crois-nous, tu ne préfères pas savoir.

L’une des meilleures mesures que tu peux prendre pour réduire ton empreinte carbone liée au transport de marchandises dans le monde entier est de faire des achats locaux. Cela ne signifie pas seulement faire ses courses dans les magasins les plus proches de chez toi, mais aussi acheter des produits fabriqués localement, à partir de matériaux d’origine locale. Un excellent moyen d’y parvenir est de soutenir les petites marques indépendantes de ta ville. Cela te coûtera certe un peu plus cher, mais c’est un gage sans précédent de qualité qui te permettra (en bonus) de garder la conscience tranquille !🙏

Le ptit bonus qui change la donne
Quand tu vas faire ton shopping, privilégie la marche, le vélo ou les transports en commun plutôt que la voiture. Prends ton sac à dos ou ton sac à main afin d’éviter les sacs plastiques. Et sinon demande à la vendeuse si elle a des sacs en papier ou en tissu 🌾

4. Lorsque tu achètes en ligne, choisis la bonne livraison et évite les retours

Moins de transports, moins d’électricité, moins de chauffage. Les achats en ligne peuvent avoir un impact environnemental plus durable que les achats physiques mais de tout dépend de comment tu décides d’y consommer. 

Et quelle satisfaction de pouvoir commander un produit le matin et de le recevoir le soir même, peut-être même gratuitement ? … FAUX !
Si tu essayes de réduire ton empreinte carbone, alors la livraison express est à bannir de ton vocabulaire. Et oui, tant que la téléportation spatio-temporelle n’existe pas, accélérer la vitesse de distribution de tes nouvelles acquisitions ne fait qu’augmenter leur empreinte carbone, peu importe si la livraison se fait par avion, par la mer ou en camion.🚛

Une autre astuce toute aussi importante lorsque tu commandes en ligne est de bien lire les descriptions pour réduire les retours. ! Afin d’assurer la protection des consommateurs, les magasins en ligne professionnels doivent accepter les retours,impliquant souvent le développement et l’implication d’une logistique de transport complexe, d’emballages et de déchets textiles. Le résultat est qu’en étant poussés à renvoyer le produit à la première attente manquée, nous avons tendance à faire plus de retours que nécessaire !

En tant que consommateur.rice engagé.e, l’une des meilleures choses que tu puisses faire pour aider à réduire les retours est d’éviter d’acheter plusieurs tailles et couleurs pour prendre une décision à la maison. Investis du temps dans la recherche d’informations détaillées et regarde attentivement les photos de la boutique en ligne avant de prendre une décision. En cas de doute, contacte le détaillant pour te renseigner sur le produit et t’assurer qu’il te conviendra à l’arrivée.

5. Offre une seconde vie à tes vêtements

Le monde est plein de vêtements d’occasion encore en parfait état qui mériteraient de vivre une seconde vie. Chez CrushON, nous pensons que la seconde main est le meilleur substitut à la fast fashion afin de couper court à la surproduction et réutiliser ce que nous avons déjà. Fini la quête du graal dans des magasins qui sentent la naphtaline, grâce à CrushON, en un rien de temps tu peux comparer les produits et les prix de plus de 1000 boutiques vintage professionnelles en ligne et chiner les pépites de tes rêves depuis ton canapé.⚡

Quel que soit ton style, ta taille ou tes envies du moment,, la mission de CrushON est de démocratiser le vintage en ligne afin qu’il soit accessible pour tou.te.s. Voici une vidéo de Histoire Seconde qui résume au mieux l’impact environnemental de la seconde main :

Les vêtements étaient mieux fabriqués à l’époque, c’est pourquoi ils peuvent durer des décennies et garder leur forme. Un autre avantage est que les boutiques vintage n’ont pas à supporter de coûts de production, les prix sont donc plus attrayants et les chances de tomber sur une pépite de luxe à prix mini sont fréquentes. Bien sûr cela dépend toujours de la rareté des pépites et de la qualité des détails.

6. Préfère les fibres naturelles

Tu ne peux pas te résoudre à abandonner la nouveauté ? Tu peux toujours acheter de manière plus responsable. Comment ? En choisissant des fibres naturelles comme le coton, la soie, la laine, le lin, le jute et le chanvre. Bien qu’ils aient une empreinte carbone plus ou moins importante, ils sont biodégradables et ne contribuent pas à la pollution par les microfibres plastiques.

En revanche, les fibres synthétiques comme le polyester, le nylon, l’acrylique sont essentiellement du plastique, donc pas du tout durables. Ils sont fabriqués à partir de combustibles fossiles et ne sont pas biodégradables. Une fois jetés, ils resteront longtemps dans l’environnement et l’endommageront. Au contraire, les fibres naturelles, en plus d’avoir un besoin énergétique plus faible, sont biodégradables, et se décomposent rapidement.👌

7. Recycle au lieu de jeter

Ne mets pas à la décharge les vêtements que tu ne portes plus. Se débarrasser correctement de ses anciens achats est très facile. Donne-les à tes amis, tes parents ou à des associations. S’ils sont abîmés, essaie de les réparer. Parfois, avec un peu d’imagination, tu peux réparer ou même donner une seconde vie à un vêtement déchiré, c’est ce qu’on appelle l’upcycling. Et si ce n’est vraiment pas possible, mets-les dans le bac de recyclage des tissus. Tes vêtements seront ainsi recyclés pour fabriquer de nouveaux vêtements ou donné à des associations comme Emmaüs.

Et voilà, tu as maintenant toutes les clés en main pour contribuer à la réalisation d’une mode plus éco-responsable, le tout sans faire d’efforts excessifs.♻

Chez CrushON, on s’engage au quotidien pour réduire notre impact et celle de l’industrie textile. Pour en savoir plus sur nos actions clique ci-dessous !👇

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *