Catégories
INSPIRATION

Petit topo sur les matières d’antan

Est-ce qu’il vous arrive parfois de regarder la composition de vos vêtements ? Bien souvent, l’étiquette indique ‘’polyester’’, ‘’viscose’’ ou ‘’élasthanne’’. Ces fibres sont synthétiques, donc fabriquées chimiquement.  Vous êtes vous alors déjà demandé comment les vêtements étaient-ils conçus à la préhistoire ? Ou bien que portaient les nobles, les paysans du Moyen-Âge ?  Dans […]

Est-ce qu’il vous arrive parfois de regarder la composition de vos vêtements ? Bien souvent, l’étiquette indique ‘’polyester’’, ‘’viscose’’ ou ‘’élasthanne’’. Ces fibres sont synthétiques, donc fabriquées chimiquement. Vous êtes vous alors déjà demandé comment les vêtements étaient-ils conçus à la préhistoire ? Ou bien que portaient les nobles, les paysans du Moyen-Âge ? 

Dans cet article on vous propose un petit retour en arrière : topo sur 5 matières textiles qui ont traversé le temps et qui ont encore la côte aujourd’hui ! 

Le lin : la matière textile la plus ancienne du monde 

La première utilisation textile du lin remonte à 36 000 ans en arrière ! On en a retrouvé des traces dans une grotte datant du paléolithique en Géorgie en 2009. Le lin est une plante qui pousse rapidement. Elle a besoin de très peu d’eau. Comme c’est une fibre naturelle robuste, elle a acquis une résistance aux insectes. Conséquence : on n’a pas besoin d’utiliser de pesticides pour la cultiver. C’est pratique et écologique ! 

Son super-pouvoir ? La thermorégulation ! Le lin réchauffe quand il fait froid et régule la chaleur en été.

Le coton : une fibre cultivée depuis la nuit des temps

Si aujourd’hui, coton rime avec mondialisation, il n’en a pas toujours été ainsi… Ce sont les indiens, les grecs et les égyptiens qui l’ont utilisé en premier. La plus vieille trace de coton identifiée à ce jour remonte à 4 500 ans av. J.-C. Aujourd’hui, beaucoup d’ouvriers sont exploités dans les champs de coton. Du coup, pour trouver un vêtement éthique et de qualité, il faut l’acheter vintage. Ou alors, s’assurer qu’il possède le label GOTS

Son super-pouvoir ? Il est hypoallergénique ! Il convient à tous les types de peaux, même les plus sensibles.

Le cuir : l’industrie textile la plus ancienne de l’humanité

Le business du cuir existe depuis la préhistoire ! Si si : Néandertal s’échangeait des peaux d’animaux qu’il utilisait alors pour s’abriter ou se fabriquer des vêtements. Au fil du temps, le travail du cuir s’est sophistiqué. On a compris comment mieux le fabriquer et le conserver.  La confection est désormais controversée : le tannage du cuir utilise du sulfate de chrome. Cet agent chimique empoisonne malheureusement la faune et la flore des fleuves dans lequel il est rejeté. 

Son super-pouvoir ? Il est robuste ! Très résistant il tient les couleurs à merveille, porte chaud et ne se déchire pas facilement.  Vous cherchez une alternative au cuir ? Tombez d’amour pour le piñatex, du cuir d’ananas !

La soie : produite par un ver de 8 cm et de 6 g

La légende dit que la découverte de la soie nous viendrait d’une princesse chinoise. En 2700 ans avant J.C, elle aurait fait tomber dans son thé un bombyx du mûrier. En le ramassant, la chenille aurait alors laissé un long fil blanc argenté derrière elle… la soie. Pendant plusieurs millénaires, sa fabrication a jalousement été gardée par les Chinois. A tel point que les pays voisins envoyaient régulièrement des espions pour percer le mystère de sa fabrication ! 

Son super-pouvoir ? Sa légèreté ! Textile de luxe par excellence, la soie est aussi légère qu’une plume. 

La laine : la chaleur du vêtement avant tout

L’histoire de la toute première laine débute en Asie mineure. Il y a plus de 10 000 ans. A cette époque, les hommes ont beaucoup de mal à fabriquer un vêtement en laine digne de ce nom. La raison : la toison des moutons sauvages n’est pas adaptée à la création d’une fibre textile de qualité. Bien plus tard, au Moyen-Âge, on invente alors le foulon. Une machine permettant de dégraisser, assouplir et resserrer les fils de laine lors du tissage. Le commerce laineux prend alors son envol. Christophe Colomb finance même son voyage grâce à la vente de laine ! 

Son super-pouvoir ? L’hygroscopie ! Elle absorbe l’eau facilement tout en restant très sèche au toucher. Elle est donc chaude, peu salissante et ne retient pas les odeurs ! 

Enfin, si les matières textiles d’antan étaient essentiellement d’origine animale, on peut aussi faire le choix de s’en passer désormais ! S’habiller à la mode vintage, tout en respectant les animaux, c’est possible ! Pour cela, rendez-vous sur notre article La mode vegan dans nos placards.

Cet article a été écrit par Éloane de la friperie Un Oeil Vintage

Découvrir sa sélection